Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Archives mensuelles : mai 2018

Un lubitel en vadrouille

De petites surprises sufffisent à illuminer une journée… Aujourd’hui, j’ai reçu une série de photos prises à Parenthèses imaginaires par un de nos clients… Ce n’est pas la première fois car nous recevons assez souvent quelques clichés pris sur le domaine et c’est toujours un bonheur…
Mais cette série a un petit goût particulier car les photos ont été prises avec un lubitel 166… Il s’agit d’un appareil photo argentique de type reflex bifocal, et de fabrication russe produit entre 1950 et 1980… C’est un moyen format qui donne des photos carrées et en l’occurence en noir et blanc.
J’adore l’ambiance particulière de ces photos qui semblent porter quelque part le sceau de l’ère soviétique.

Merci à Terence qui nous autorise à partager ses photos et qui montre une fois de plus que nos clients ont plein de talents et que Parenthèses imaginaires est un très bel endroit pour faire de la photo… 🙂

LubitelLubitelLubitelLubitelLubitelLubitelLubitelLubitel

Une cohabitation forcée

Dans notre quotidien, nous sommes parfois obligés de faire des compromis et de gérer des cohabitations un peu forcées mais au final très heureuses.

Un couple de rouge-gorges a choisi de s’installer dans un de nos locaux techniques… En très peu de temps, le nid est construit et la petite famille s’est établie à côté des produits d’entretien. Résultat, un bidon est condamné car le retirer entraînerait la chute irrémédiable de l’habitation.

Bon, soyez rassurés, les sanitaires seront quand même propres car nous avons d’autres bidons pour les produits d’entretien… 😉

Je vous laisse découvrir l’installation sur de très mauvaises photos mais j’ai fait vite, un peu à la paparazzi mais sans le matériel adéquat… On se tient au courant dès qu’il y a des naissances.

La cabane du pêcheur

Un chantier démarré en 2016 vient de connaître son aboutissement… La cabane du pêcheur est enfin terminée.

Souvenez-vous, le projet avait démarré en 2016 avec un financement participatif dont vous pouvez retrouver les détails sur Ulule. Une première phase de travaux avait permis de sauver la toiture mais nous n’avions pas réussi à finaliser le projet pour rendre la cabane opérationnelle.

C’est chose faite et la cabane est disponible à la location. Virginie et François l’ont inaugurée en ce week-end du 20 mai et nous ont fait un retour très positif avec quelques petits conseils judicieux pour améliorer l’ensemble.

Notez bien que nous vous proposons de vivre une petite expérience car cette cabane au bord de l’eau ne propose ni électricité, ni eau courante… Seul un éclairage solaire est disponible et vous avez la possibilité d’utiliser les sanitaires du camping qui ne sont pas très loin. L’endroit permet bien entendu de pêcher mais il faut bien avouer que c’est plutôt une cabane romantique plus adaptée à un week-end en amoureux qu’à une folle partie entre pêcheurs chevronnés.

Mais plutôt qu’un long discours, je vous invite à aller visiter la page dédiée à la cabane du pêcheur qui vous donnera toutes les infos et plein de belles photos.

cabane-insolite-dordogne-perigord

Mai 68… Célébrations

Les cinquante ans de mai 1968 sont célébrés ou évoqués un peu partout en référence au fameux mouvement de libération du mois éponyme.

Savez vous qu’un autre événement doit être célébré en lien avec le mouvement libérateur ? Il s’agit de la création du domaine par le papa de Françoise… A l’époque, la France est arrêtée, son usine ne peut plus fonctionner et il a dans la tête un projet de base de loisir.

Il profite de l’occasion pour donner les premiers coups de pioche avec ses équipes et donner naissance aux « Fontaines », le nom originel du domaine qui est encore très connu dans la région. Le domaine est devenu « Parenthèses imaginaires » en 2012.

Ainsi, ce lieu où nous évoluons tous les jours et qui va peut-être vous accueillir a cinquante ans… Nous n’avons pas vraiment pris le temps de le fêter mais nous évoquerons peut-être les cinquante ans de l’ouverture qui a eu lieu en 1969.

En attendant, c’est l’occasion d’aller jeter un oeil sur les pages « Histoires »  et je vous ai posté quelques photos prises en 1968…

Rendez vous pour les 100 ans… 🙂

Débroussaillage à la main

Débroussaillage à la main

L'oncle de Françoise maçonne le déversoir

L’oncle de Françoise maçonne le déversoir

Les premieres pierres de la salle de réception

Les premieres pierres de la salle de réception

Le petit étang

Le petit étang

On trace les premières voies

On trace les premières voies

L'étang de baignade prend vie.

L’étang de baignade prend vie.

Reflet de cabane

Un petit reflet capturé en fin de journée… Cela se passe du côté de l’étang de pêche…

Reflet de cabane