Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Archives mensuelles : octobre 2013

Peinture… Gros chantier en route

Comme annoncé dans le billet précédent, nous avons lancé un gros chantier peinture… Profitant d’une séquence beau temps de 3 jours, tout le monde est monté sur les échelles et c’est parti pour repeindre les délicates façades des chalets en bord d’étang.

Voici quelques images.

Nous avons trouvé une solution pour peindre le côté droit.

Nous avons trouvé une solution pour peindre le côté droit.

 

La façade Est du chalet 34 est repeinte

La façade Est du chalet 34 est repeinte

 

L'échafaudage est déjà installé pour le chalet suivant

L’échafaudage est déjà installé pour le chalet suivant

 

Françoise en pleine action

Françoise en pleine action

 

Fabrice, chaussé de ses grandes bottes, toujours en quête de défi, s'est attaqué à la façade côté étang

Fabrice, chaussé de ses grandes bottes, toujours en quête de défi, s’est attaqué à la façade côté étang

Ascenseur pour l’échafaudage

Hum… quelque chose me dit que nous allons attaquer la peinture des faces Nord des chalets 34, 35 et 36.

Un échafaudage tout beau fourni par André

Un échafaudage tout beau fourni par André

 

Il va falloir trouver une solution pour le côté droit...

Il va falloir trouver une solution pour le côté droit…

Un ponton entièrement démonté.

Le feuilleton du ponton du chalet 25 continue… Souvenez vous, je vous avais laissé en plan avec une terrasse à moitié démontée… 😉

Avec l’aimable participation de Fabrice (de retour parmi nous pour quelques jours…), nous venons de terminer le démontage de l’ancien ponton. Je vous laisse admirer le résultat en images et vous donne rendez vous dans les jours à venir pour l’installation d’un tout nouveau ponton.

Fabrice a pris le problème en main

Fabrice a pris le problème en main

 

Il ne reste plus grand chose du vieux ponton

Il ne reste plus grand chose du vieux ponton

 

Vue aérienne

Vue aérienne

 

Seuls quelques poteaux subsistent

Seuls quelques poteaux subsistent

Facebook

Du fond de nos bois, nous nous sommes fait un nouvel ami : Facebook

Il n’est pas toujours facile à apprivoiser mais il nous accompagne de plus de plus et nous permet de faire de belles rencontres ainsi que des retrouvailles. Facebook est notre entremetteur… des anciens clients, des amis, des connaissances un peu oubliés, des admirateurs inconnus, des inconnus admirables, des amis de nos amis, des cousins de nos cousins, des poètes, des artistes, des fonctionnaires, des voisins, des collègues, des entrepreneurs, des parisiens, des corses, des chtis et peut-être même des martiens ou des schtroumpfs suivent notre petite aventure grâce à notre ami Facebook.

Oh, ils ne sont pas si nombreux mais le réseau grossit tranquillement et à l’heure où j’écris ces lignes, vous êtes plus d’une centaine à nous suivre régulièrement sur facebook et 86 à avoir cliqué sur le fameux « J’aime ». Avoir plus de « j’aime » n’est pas une obsession mais c’est vrai que c’est toujours encourageant et nous comptons un peu sur vous pour augmenter sereinement notre visibilité… N’hésitez pas à parler des parenthèses imaginaires et à recommander un petit passage par notre ami Facebook pour nous montrer que nous ne sommes pas tout seuls dans cette barque, très attachante mais parfois un peu éprouvante… 😉

Pour mémoire, et pour les titulaires d’un compte facebook, l’accès à notre page Facebook peut se faire depuis ce blog à partir du lien placé dans la colonne de droite ou directement en cliquant ici : https://www.facebook.com/pages/Parenth%C3%A8ses-imaginaires/172902352844251

Merci d’être là, Facebook, mon ami… 🙂

La page facebook des parenthèses imaginaires

La page facebook des parenthèses imaginaires

La Dordogne… terre de champignons

Chaque saison apporte son lot de bienfaits et l’automne n’est pas en reste. A cette époque, les chercheurs de champignons sont en général comblés car la terre généreuse de Dordogne héberge un précieux mycélium aux multiples excroissances champignonesques… 🙂

En solitaire, entre amis, en famille, il existe de nombreuses occasions pour traquer le champignon et passer un très bon moment en pleine nature. Les 27 hectares des parenthèses imaginaires constituent un premier terrain de chasse avec de multiples possibilités comme le montre la petite galerie ci-dessous.

Toutes les photos ont été prises sur le domaine par Françoise… Attention, tous ne sont pas comestibles et nous ne connaissons pas le nom de chaque espèce d’autant que la terminologie peut varier d’une région à l’autre alors je me suis permis de donner des noms parfois un peu fantaisistes pour cacher mon inculture mycologique… 😉

Pour les amateurs, il existe de nombreux sites traitant des champignons et nous vous recommandons en particulier :

http://mycorance.free.fr/
http://www.mycofrance.fr/
http://www.mycodb.fr/
http://www.identifier-les-champignons.com/

Invalid Displayed Gallery