Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

La Parenthèse – Camping Les Ormes

Le camping La Parenthèse Les ormes situé à Saint-Étienne-de-Villeréal dans le Lot et Garonne fait l’objet de ce petit billet un peu particulier.
Je vous préviens tout de suite, une fois n’est pas coutume, l’histoire est un peu longue et n’est pas très drôle…

En 2010, Françoise et Stephan réfléchissent à un concept original pour relancer leur camping qui dort depuis plusieurs années… Ils décident de mixer du glamping, du chic, du nature, du ludique et surtout d’emballer le tout dans de délicieuses parenthèses. Ils vérifient que cela n’existe pas ailleurs et en 2014, après avoir dépensé beaucoup d’huile de coude, ils ouvrent les Parenthèses imaginaires tel que vous les connaissez et dont vous êtes actuellement en train de lire le blog.

Pendant ce temps, il existe un camping dans le Lot-et-Garonne qui s’appelle « les ormes » qui vit sa vie tranquillement. C’est plutôt un camping de bon standing avec une bonne réputation et des propriétaires inventifs.

En 2017, le camping « les Ormes » est vendu à Alban, Géraldine, Sébastien et Estelle. Les nouveaux propriétaires sont soucieux d’afficher une nouvelle image pour leur camping et ils décident d’y mettre du glamping, du chic, du champêtre et surtout des parenthèses au point de renommer leur structure « La parenthèse – Camping Les Ormes« … Tiens, tiens… tous ces ingrédients ne vous rappellent rien… Et bien si, vous avez compris, ils ont tout simplement repris la recette de Parenthèses imaginaires. Pris un à un, ces éléments peuvent sembler insignifiants mais la conjugaison de tous ces points correspond parfaitement au concept original installé de manière unique depuis 2012 dans le paysage touristique.

Bien évidemment, en mars 2017, dès qu’ils en eu connaissance, Stephan et Françoise les ont contactés pour envisager un règlement amiable du différent. Tout en avouant connaître l’existence de Parenthèses imaginaires, les nouveaux propriétaires nient s’être inspirés du concept et, comble du cynisme, ils proposent une collaboration puisque les deux établissements ont le même concept… Évidemment, si je te vole ton concept, j’ai le même concept et comme nous avons le même concept, nous devons travailler ensemble… C’est logique tout cela…

Entre temps, « La parenthèse – Camping Les Ormes » multiplient les publicités sur la Dordogne-Périgord, utilisent les mêmes supports de communication que Parenthèses imaginaires et des polices de caractères similaires ou approchantes pour ajouter de la confusion.

Après différentes discussions, intervention du syndicat de l’hôtellerie de plein air, Stephan et Françoise ont le sentiment d’avoir affaire à une équipe qui n’a aucun scrupule. Petit à petit, les nouveaux entrants dans le tourisme poussent le bouchon pour devenir eux mêmes des victimes et il s’en est fallu de peu pour que ce soit Parenthèses imaginaires qui soit accusé de plagiat… Ben oui, c’est normal, on installe le concept en 2012, ils reprennent le concept en 2017 mais c’est nous qui copions… c’est logique tout cela…

D’un point de vue juridique, tout cela correspond à du parasitisme commercial et à de la concurrence déloyale. Après avoir envisagé une action en justice, Françoise et Stephan renoncent car n’étant que deux à gérer le domaine, c’est difficile de trouver l’énergie pour mener une action qui risquait sans aucun doute être difficile et douloureuse et au détriment du temps consacré à leurs clients. Plus artiste que procédurier, ils ne se sentent pas de taille pour lutter contre des personnes qui semblent déterminées, sans état d’âme et qui paraissent habituées à ce genre d’embrouilles. Cette manière de procéder n’est pas habituelle dans le milieu des professionnels du tourisme où, bien qu’étant concurrents, nous sommes avant tout collègues et il existe habituellement de la solidarité et de respect entre les établissements.

Nous en sommes là aujourd’hui, nous avons choisi de vous conter cette histoire qui n’est malheureusement pas une fiction parce que ce blog raconte depuis 2012 nos joies, nos galères et nos peines. Pour lever toute ambiguïté par rapport aux questions que nous recevons, nous avons préféré en parler  : Nous n’avons pas créé de filiale ni de franchise et nous n’avons aucun lien avec le camping « La parenthèse – Camping Les Ormes » situé dans le Lot et Garonne.

Nous pensons même que nous n’avons pas du tout le même état d’esprit et pas la même façon de cuisiner des parenthèses. C’est difficile pour des créatifs d’être copiés de cette façon mais nous pensons que la copie n’aura de toutes les façons pas le même goût. Lorsqu’on veut proposer des parenthèses glamping dans un camping chic et champêtre, il vaut sans doute mieux faire preuve d’originalité et d’un brin d’élégance morale et intellectuelle. Nous formulons des vœux pour qu’Alban, Géraldine, Sébastien et Estelle goûtent un jour aux plaisirs d’une création qui leur serait propre. C’est plus difficile que de faire une pâle copie mais c’est tout de même plus savoureux.

Sincèrement, cette affaire nous a donné un coup au moral et nous espérons qu’il n’y aura pas de suite. Tout en restant vigilant, nous allons continuer à créer de notre côté pour retrouver toute notre sérénité et chassez la pointe d’amertume qui nous chatouille encore.

Comme dirait l’autre : « The show must go on… »

PS : Je n’ai pas mis de lien vers le camping « La parenthèse – Camping Les Ormes » car je ne voudrais pas améliorer leur référencement… Nous avons déjà fourni le concept, nous n’allons pas en plus gérer le référencement… 😉

La parenthèse - Camping Les Ormes

La parenthèse – Camping Les Ormes à Saint-Étienne-de-Villeréal dans le Lot-et-Garonne

8 réponses à La Parenthèse – Camping Les Ormes

  • Si vous n’aviez pas mis ce post, franchement, je vous aurais averti en voyant les similitudes (concept, présentation …) Bref, du plagiat à l’état pu mais rien ne vaut le site, les créations de Françoise, et tous les atouts du site et des atouts une fois les pieds posés à Parenthèses Imaginaires !!!

  • J’observe bcp de classe et de grandeur d’âme dans cette penible histoire même si je l’avoue il serait tentant que vous puissiez remettre quelques points sur les i de vos plagieurs malhonnêtes. Cependant, force est de savoir jauger de son énergie et surtout de savoir où la placer, c’est aussi une forme de respect de vous-mêmes et par conséquent de la nature.
    Vous êtes des personnes authentiques c’est ce que nous aimons et que nous venons retrouver aux Parenthèses Imaginaires et cela personne de vous l’enlèvera !

    • Bonjour Cécile, merci beaucoup pour votre message plein de bienveillance, au plaisir de vous revoir très prochainement.

  • Cette histoire est navrante… N’aviez vous pas protégé votre concept ? Que j’aurais aimé être avocate pour vous défendre. Parce que plus procédurière que moi, y a pas.

    chaleureusement,

    Myriam Joséphine et Gaspard

    • Bonjour Myriam, merci pour votre petit mot. Le droit Français a seulement le code de la propriété intellectuelle pour protéger les créations artistiques (accroches, noms que nous avons déposé) mais les idées ne sont pas protégées si elles ne s’appliquent pas à un objet…

  • Bonjour Françoise et Stephan,
    Cette histoire est navrante mais les beaux jours arrivants, vous aurez du monde autour de vous et des mots chaleureux pour vous faire passer à autre chose.
    En tout cas, nous nous étions là l’été passé, nous en parlons encore souvent en famille et les petits messages de Stephan sur le blog ont adouci les mois d’hiver 🙂
    Nous pensons bien à vous !
    Emmanuelle, Xavier, Valentin et Pénélope

  • L’imitation est la plus sincère des flatteries !
    Il faut croire que le concept est bon puisque même les gros le reprenne:
    https://parenthese-inedite.villagesnature.fr/

    Bises