Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Une écrevisse de Dordogne

Aujourd’hui, en nettoyant les abords de l’étang, Françoise est tombée sur un nid d’écrevisses… Attention, pas n’importe quelle écrevisse, des écrevisses blanches bien de chez nous qui n’ont rien à voir avec la redoutable écrevisse américaine qui cause bien des dégâts.

L’espèce est très protégée et cela nous a fait plaisir de croiser la route de cette petite colonie que nous avons religieusement remis à leur place. L’écrevisse est souvent considérée comme une « espèce-sentinelle » ou « bio-indicatrice », voire comme une « espèce phare pour une bonne qualité environnementale ». Sa présence est le signe de la bonne qualité des eaux car elle est très sensible à toutes les formes de pollution.

En réalité, à moins de les chercher activement, vous aurez peu de chance de croiser une écrevisse car elle se terre en général dans la journée et préfère chasser la nuit en partant à la recherche de débris végétaux, de petits insectes et mollusques ou de poisons morts. Au même titre que les fourmis sur la terre, elles sont les éboueurs de nos cours d’eau et rendent bien des services dans l’équilibre d’un biotope.

Pour mieux les protéger, nous avons enrichi leur habitat en apportant quelques pierres supplémentaires pour créer de nouveaux abris. Nul doute qu’ils seront utiles car je sais qu’un héron se plait à rôder régulièrement dans les parages et qu’il est fin gourmet… 😉

Discrètement, nous allons surveiller le développement de la tribu… On se tient au courant et en attendant pour satisfaire votre insatiable soif de connaissances, voici quelques liens très utiles… :

Un site très complet sur l’écrevisse en Aquitaine
http://sauvegarde-ecrevisses-aquitaine.com/presentation-generale/

L’écrevisse à pattes blanches est sur wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89crevisse_%C3%A0_pattes_blanches

Un document de synthèse assez précis
http://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/1092.pdf

Pour ceux qui veulent tout savoir sur les causes de sa raréfaction, un dossier complet
http://www.pechehautesavoie.com/wp-content/uploads/2012/01/RAPPORT_BIBLIO_J_Bellanger.pdf

Une écrevisse de Dordogne

Une écrevisse de Dordogne

Une réponse à Une écrevisse de Dordogne