Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Slow tourisme en Dordogne…

Une chenille adepte du slow tourisme (Chenille du papillon "étoilée")

Une chenille adepte du slow tourisme (Chenille du papillon « étoilée »)

Lorsque nous rêvons à notre village de vacances, 1000 petits détails nous tiennent à cœur et nos sources d’inspiration sont nombreuses.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler doucement du slow tourisme… 🙂

Installez vous tranquillement, coupez la télé si elle est allumée, lâchez pour une fois votre téléphone et prenez le temps de lire ces quelques lignes.

Le mouvement « Slow » se répand lentement mais sûrement (Forcément, pas facile de déployer le « Slow » rapidement… Note du traducteur, pour ceux qui se limiteraient en langue étrangère au russe, au mandarin ou au sri lankais, en anglais, « Slow » signifie « lent ») . Il est né en Italie avec le « Slow food » qui milite pour une alimentation bonne, propre et juste et a donné naissance à toute une déclinaison de « slow » concepts : Les « citta slow » pour inventer des villes plus lentes, le slow management qui prône l’autorégulation des équipes plutôt que l’affreux et stupide management top-down (J’en connais qui ferait bien de s’intéresser à cette question…;-), le « slow money » pour des circuits financiers solidaires et équitables… etc… et bien sûr  le « slow tourisme » pour des vacances autrement.

Ici, vous pouvez faire une petite pause, prendre un petit café ou une tisane, regarder les premières feuilles tomber des arbres, poser un disque d’Erik Satie,  ou des variations Goldberg de Bach ou un morceau de pink Martini…

Le slow tourisme vous invite à prendre votre temps, à flâner et à déconnecter de la pression sociétale que vous subissez chaque jour un peu plus. Il privilégie des moyens de transport lents (Vélos, trains, bateaux, roulotte, rollers…), interdit les emplois du temps stricts, invite à découvrir les populations locales et les recoins atypiques et offre de grandes plages de repos.

Le slow tourisme est une quête d’authenticité, une manière de passer des vacances plus douces en privilégiant son propre rythme. Il vous permet de regarder, de vous étonner, de vous questionner, de vous perdre, d’apprendre, de rencontrer et de prendre soin des gens que vous aimez.

La philosophie est séduisante et il nous semble que notre village, au cœur du Périgord vert, est propice à la slow attitude. Bizarrement, le slow tourisme et/ou le slow food sont peu développés officiellement en Dordogne alors que le département a de nombreux atouts pour ce genre de vacances. Tout se prête naturellement à une certaine lenteur dans notre beau Périgord et c’est peut-être la raison pour laquelle, les gens ne formalisent pas davantage ce concept. Pourtant, le slow tourisme nous intéresse et nous avons l’intention de le creuser pour que vos prochaines parenthèses soient, certes imaginaires, mais surtout douces et tranquilles.

Le temps est devenu rare et précieux, le prendre et le laisser couler… n’est ce pas là un véritable luxe?

Je vous laisse méditer cette question à votre rythme et vous offre une série de liens pour ceux qui voudraient creuser le sujet.

Articles généraux
http://www.babel-voyages.com/definition/slow-tourisme
http://veilletourisme.ca/2011/09/01/l-evolution-du-slow-travel/
http://veilletourisme.ca/2005/05/19/la-tendance-%C2%ABslow%C2%BB-se-propage/
http://blog.via-sapiens.com/le-slow-tourisme/
http://www.pagtour.net/index.php?option=com_content&view=article&id=2233:le-slow-tourisme-ce-n-est-pas-du-disco-tourisme&catid=47&Itemid=159

Un article intéressant qui fait le lien entre performance et lenteur
http://blogue.tourismelaval.com/2012/03/le-mouvement-slow/

Un gros dossier pour ceux qui sont très, très, très intéressés… 😉
http://teoros.revues.org/985

N’hésitez pas à aller prendre l’air pour digérer toutes ces informations… 😉