Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Archives mensuelles : mai 2013

Des nouvelles des petits…

Discrètement, je surveille presque tous les jours la petite couvée évoquée dans un précédent billet. J’avoue ne pas être un spécialiste ornithologique car ces derniers temps, je me suis plutôt penché sur l’élevage des ados que sur sur celui des oiseaux mais le sujet m’intéresse aussi… :-).
Les oisillons grandissent tranquillement et il me semble que tout se passe bien… J’ai cru un moment avoir affaire à des cicognes ou des flamants roses (J’aurais adoré des flamants roses pour agrémenter les bords de l’étang) mais il a fallu se rendre à l’évidence, il s’agit simplement de gentils rougequeue noirs et c’est très bien ainsi… 🙂

Le rougequeue est un petit passereau bien connu dans nos régions qui aime se percher assez haut pour lancer son cri un peu strident ; vous trouverez plein d’informations ici… http://www.oiseaux.net/oiseaux/rougequeue.noir.html

J’ai lu que les oisillons restaient une vingtaine de jours au nid et je vais donc pouvoir envisager la reprise de nos travaux dans cette cabane dans le courant du mois de juin… C’est une bonne nouvelle, j’avais un peu peur qu’ils ne décident de rester tout l’été…;-)

J’ai volé une photo des petits poussinets… j’en prendrais une autre dans quelques jours

Les 4 BB

Les 4 BB

 

Un des parents

Un des parents

Journée coup de main du 9 juin 2013

9h aux Fontaines

Merci de nous prévenir de votre venue le vendredi au plus tard pour la préparation du repas c’est mieux !

inscription sur : http://parentheses-imaginaires.com/lasso/journees-coup-de-main/

Blu-Butterfly-465x340

PS : S’il pleut, mais c’est peu probable au vu de ce qui est déjà tombé. Nous ne manquerons pas de vous prévenir par tous les moyens de communication de l’annulation de la journée.

Le chantier cabane est perturbé…

Depuis la semaine dernière, le planning du chantier cabane est bousculé… Alors que nous avions prévu de préparer les deux cabanes à proximité du ruisseau, nous avons eu la surprise de découvrir que l’une d’entre elle était déjà occupée… Un couple de rouge gorge s’est tranquillement installé avec l’idée de fonder une famille et nous avons découvert un petit nid contenant cinq oeufs.
Ces derniers jours, j’entends pépiller et les allers et venues vont bon train autour de la cabane alors il ne serait pas raisonnable d’entreprendre des travaux dans le secteur. Et puis, quelque part, c’est la première famille que nous accueillons, nous nous devons de bien les recevoir. De plus, un couple avec 4 enfants qui s’installe pour plusieurs semaines, cela ne se refuse pas, c’est bon pour le business… j’ai juste un peu peur de les voir filer un jour sans prévenir, et surtout, sans régler la note mais je vais les surveiller de près… 🙂

Lors d’une sortie des parents, j’ai volé très vite deux petites photos de mauvaise qualité mais cela donne une idée.. Depuis la naissance, je n’ose plus trop entrer de peur de les déranger…

Le nid est posé sur une bonne couche de laine de verre

Le nid est posé sur une bonne couche de laine de verre

 

Petit aperçu des œufs pris la semaine dernière

Petit aperçu des œufs pris la semaine dernière

Porte à porte

Un nouveau chantier vient de démarrer… Françoise s’attaque à la réfection des 14 portes du bloc sanitaire. Au menu démontage de toute la quincaillerie, décapage, ponçage, petits rebouchages parfois et enfin mise en peinture… Hum, je sens que cette activité va être chronophage et un brin pénible mais un beau résultat sera sans aucun doute au bout du chemin… Affaire à suivre…

Une porte prête à peindre

Une porte prête à peindre

 

Des portes qui attendent sagement leur tour

Des portes qui attendent sagement leur tour

1/3…

Nous venons de terminer la pose du lambris dans la cinquième cabane… Je vous rappelle que nous en avons 14 à préparer et cette cinquième cabane correspond au tiers du chantier… ouf, cela fait du bien… Il ne faut jamais voir la montagne alors nous procédons par étape et le tiers était la première étape du long chemin à parcourir… Prochain objectif, atteindre la moitié et pour cela, il nous faut simplement réussir deux cabanes supplémentaires… une paille en réalité… On se tient au courant… 🙂

PS : Pas eu le temps de faire la photo de la cinquième cabane car elle était encombrée et la météo était très en colère mais je vous assure, nous avons bien cinq cabanes lambrissées au compteur… 😉

Et 1...

Et 1…

 

Et 2...

Et 2…

 

Et 3...

Et 3…

 

Et 4...

Et 4…

 

Nos prochaines cibles

Nos prochaines cibles