Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Plaisir gourmand

J’avais évoqué dans un précédent billet la trêve dans la guerre des ronces en raison de l’apparition des mûres mais je n’avais pas encore disserter sur une deuxième ressource naturelle très abondante sur le domaine (A défaut d’avoir du pétrole…;-)…  j’ai nommé la fraise des bois… Sachez une chose, nous sommes ici au paradis des fraises des bois, ingrédient très important pour réussir une belle parenthèse et les voyageurs qui viendront passer des vacances en Dordogne seront comblés…

J’en parle maintenant parce que je réalise que la saison des fraises touche à sa fin et qu’elle a étonnamment duré tout l’été… Il n’y a plus de saison mon bon monsieur…;-)  alors que traditionnellement la cueillette s’arrêtait au mois de juillet.

Ce petit fruit délicieux m’a accompagné pendant mes travaux pendant deux mois provoquant parfois quelques retards… Comment voulez vous faucher un espace rempli de fraises de bois…? Vous êtes bien obligé de le contourner… Si au détour d’un chemin, vous croisez une farandole de petits fruits rouges, vous êtes bien contraint de vous arrêter pour entamer d’urgence une action de « défraisage »… Que des contrariétés en somme pour un gourmand comme moi…

Les choses vont maintenant rentrer dans l’ordre… Les fraises vont se cacher au fond des bois pendant quelques mois, la guerre contre les ronces va reprendre… je sens que la productivité va augmenter… 😉

Je vous laisse savourer la photo ci-dessous.

Une fraise des bois dans le Périgord vert

Une fraise des bois dans le Périgord vert