Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Création de la société Parenthèses Imaginaires

Instant d’émotion, la création de notre société est en marche… Désormais, le monde entier est au courant de la création de notre entreprise suite à la parution de l’annonce légale dans le journal Sud Ouest du 28 juillet 2012… Bon d’accord, le monde entier ne lit peut-être pas tous les jours l’édition Sud Ouest de Périgueux mais en tout cas, aujourd’hui, il ne fallait pas louper cette édition historique qui nous semble réellement la plus importante depuis la création du journal en 1944… 😉

La publication d’une annonce légale est une étape incontournable pour la création d’une entreprise. Le chemin administratif est relativement long et tortueux mais j’ai le sentiment que nous en voyons le bout avec un ultime rendez vous la semaine prochaine avec la Chambre de Commerce et d’Industrie ; ensuite, il restera à attendre tranquillement notre immatriculation au registre du commerce et le précieux KBIS.

Nous vous tiendrons au courant, nul doute que l’arrivée du document officiel devra faire l’objet d’un petit billet sur ce blog.

On s’attarde pas, les nouveaux chefs d’entreprise que nous sommes avons plein de choses à préparer… ;-)…

A très bientôt…

L'annonce légale Parenthèses Imaginaires

L'annonce légale Parenthèses Imaginaires

2 réponses à Création de la société Parenthèses Imaginaires

  • Bonjour,

    Je suis tellement heureux que votre projet prenne le large !!!
    Un tel bonheur de savoir que ce village qui pour moi est synonyme de moments extraordinaires, revive…
    13 années non stop pour moi, chaque été un vrai bonheur avec les mêmes amis, une sorte de petite famille.
    Et une anecdote qui trotte encore et encore avec la photo affiché sur le réfrigérateur du bar pendant presque un été.

    Bravo à vous pour ce travail titanesque, mais chaque « billet » de ce blog montre à quel point votre envie est forte de faire revivre ce village magique.
    Bonne suite à vous et vivement les prochaines nouvelles.

    • Merci Kévin pour ce mot plein de nostalgie et d’encouragements, en espérant te revoir lorsque le village sera réouvert. Nous travaillons dur pour y arriver au plus vite. En attendant n’hésite pas à communiquer l’adresse du blog. Amicalement, Françoise.
      PS : Une anecdote, une photo… je crois me souvenir 😉 !