Séjour nature, chic et ludique Dordogne-Périgord

Archives mensuelles : juin 2012

Le grand saut…

C’est fait…Journée historique dans ma petite existence… Je viens de quitter le groupe qui m’a accueilli et donné à manger pendant 18 ans…

J’ai passé finalement 18 ans très heureux dans cette grande maison dont je ne sais pas si je peux donner le nom… peut être juste un indice… il commence par « Fran » et termine par « com » et l’activité de l’entreprise permet aux gens de communiquer… J’ai beaucoup appris, fait de belles rencontres, reçu comme tout le monde mon petit lot de contrariétés mais après 18 ans, âge de la maturité, il était temps de vivre autre chose et je pars sans nostalgie, ni regret et en plus dans de très bonnes conditions.

Direction l’aventure, l’inconnu, la liberté, la nature et… la galère… 😉

Changement de vie à 200%… Françoise et moi allons désormais pouvoir déployer notre projet tel que nous l’entendons… Ce matin, je suis un peu perdu car je dois remplir ma semaine avec autre chose que des réunions et des projets informatiques… mais qu’est ce que cela fait du bien… 🙂

PS : hier, j’ai fait un petit pot de départ avec mes collègues… C’était simple et malgré tout, même si j’ai dit le contraire par pudeur, un peu émouvant… Je les remercie pour avoir été là mais j’en reparlerai un peu plus tard…

Flashback…

Certains jours sont plus difficiles que d’autres… dans le Périgord vert, la végétation repousse très vite et ne laisse aucun répit ; au fur et à mesure que les chalets sont dégagés ; nous découvrons de nouveaux problèmes qu’il va falloir surmonter ; cette année les fraises des bois sont moins sucrées… bref, il y a des jours où c’est la galère et où l’ampleur de la tâche parait insurmontable…

Dans ces moments, nous nous retournons pour mesurer le chemin parcouru…

Cette photo date de 2011

Une route bien encombrée

Une route bien encombrée

Celle ci a été prise en 2012 au même endroit (avec un angle légèrement différent…)

La même route dégagée

La même route dégagée

Bref, tout va bien, nous avançons… Le moral revient, je crois que je vais aller redonner un dernier petit coup de débroussailleuse avec le sourire… :-).

PS : Le sage a dit « Ne crains pas d’avancer lentement, crains seulement de reculer… » Il est malin ce sage… 😉

Vive les roses…

A l’entrée du village, en ce moment, nous vous accueillons avec un magnifique buisson de roses.

Il existe sur le domaine plusieurs variétés de rosiers qui apportent couleurs et romantisme.

En ce qui me concerne, je crois qu’il va falloir apprendre à les tailler si je veux les préserver… A moins que je ne confie cette délicate mission à Françoise qui a la main beaucoup plus verte que moi… En tout cas, pour l’instant… 😉

Bouquet de roses

Bouquet de roses

Un tas de tas…

Les opération de débroussaillage continuent et ont tendance à s’intensifier. Nous travaillons depuis plusieurs jours pour dégager les chalets situés sur le plateau avec la ferme intention de les dégager définitivement pour pouvoir entamer les travaux de rénovation intérieure et extérieure.

Notre principal souci réside dans l’évacuation des déchets. Ne pouvant plus brûler , les tas s’accumulent un peu partout sur le terrain comme le montrent les photos ci-dessous.

Nous en serions presque à souhaiter le retour de la pluie pour pouvoir faire une petite flambée mais dans ce cas, comment mener à bien nos projets de remise en état des toitures… Un vrai dilemme… Ce n’est pas tous les jours facile, la vie d’entrepreneur… 😉

 

Tas de broussaillesLes tas de broussailles prolifèrent

Digitale flower…

 J’inaugure la catégorie « Végétaux » afin de vous parler des espèces végétales remarquables de notre domaine. Vous allez vous rendre compte que dans notre beau Périgord vert, la nature cultive bien d’autres choses que des ronces… ;-).

Depuis quelques jours, les « digitales sont apparues. Ces jolies fleurs ornementales attirent le regard tant par leur couleur vive que par leur forme qui épouse si parfaitement le doigt humain et qui est à l’origine de leur nom : « Digitale » du latin « Digitus » qui signifie « doigt ».

Je vous laisse admirer la beauté de la fleur sur la photo ci-dessous ; souvenez vous simplement que cette belle fleur peut-être dangereuse car elle secrète de la digitaline, substance très toxique… Lorsque vous viendrez nous rendre visite, il faudra vous contenter de l’admirer avec vos yeux sans chercher à la cueillir… 😉

Une très belle digitale

Une très belle digitale